Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > septembre > 9

François Bayrou, légèrement islamophobe sur les bords

9 septembre 2022 Brève Politique

Maire de Pau, président de la communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées, président du Modem, haut-commissaire au plan et nouveau secrétaire général du Conseil national de la refondation, François Bayrou est un démocrate chrétien affiché mais quelque peu islamophobe. Lors d’une récente réunion de direction de l’Élan béarnais, le club de basket local, il a fait virer le nouveau manager du club, l’Américain Taqwa Pinero, auquel il reprochait de clamer un peu fort sur les réseaux sociaux qu’il était musulman. Un partenaire financier du club, Stéphane Carella, avait déjà demandé sa tête au prétexte que l’Élan était « un club catholique à l’origine », né au sein d’un ancien patronage de curés. François Bayrou a justifié son geste en affirmant « avoir défendu les principes de la laïcité ». Ce qui n’empêche pas un des joueurs d’affirmer sur son profil en ligne être « un homme simple, sauvé et transformé par Jésus-Christ ». Ce qui ne semble pas gêner le politicien multi-casquettes, affichant une laïcité à géométrie variable en fonction des religions.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article