Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mars > 18

France Télévisions, championne du travail précaire

18 mars 2022 Brève Entreprises

France Télévisions vient d’être condamnée à payer respectivement 797 000 euros et 693 000 euros à deux ex-infographistes qu’elle avait employés, pendant 25 ans pour l’un et 18 ans pour l’autre, sans s’acquitter d’aucun salaire ni d’aucune cotisation sociale, en obligeant les intéressés à établir des factures pour être payés comme « indépendants ». Et ils avaient finalement été licenciés sans préavis. Les sommes rondelettes qu’elle doit aujourd’hui leur verser correspondent à des dommages et intérêts, des indemnités de licenciement et liées à la retraite, et des dédommagements fixés par la commission arbitrale des journalistes. Bref, le service public n’a pas attendu l’uberisation pour pratiquer le travail précaire.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article