Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mai > 15

France-Abou Dabi : une amitié basée sur le commerce de mort

15 mai 2022 Brève Monde

Emmanuel Macron sera donc ce dimanche à Abou Dabi pour rendre hommage au cheikh Khalifa, le président des Émirats arabes unis, mort vendredi à 73 ans. Une visite qui souligne les liens particuliers qui existent entre l’impérialisme français et la monarchie pétrolière. La relation entre les deux pays repose sur une étroite alliance militaro-industrielle. Depuis 2008, Paris dispose ainsi d’une base aéronavale à Abou Dabi. Elle est employée par l’armée de l’air pour ses opérations au Levant. En plus de chars de combat Leclerc, en décembre dernier, à Dubaï, un contrat a été signé entre les deux pays pour la livraison de 80 avions de chasse Rafale, pour la somme record de 16 milliards d’euros. Tout cela valait bien un petit déplacement diplomatique. De là à souligner, comme l’a fait l’Élysée, le « profond attachement à la stabilité et à la paix dans la région » du cheikh Khalifa, c’est se moquer du monde, lui qui, depuis des années, utilise les armes françaises pour massacrer le peuple du Yémen.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article