Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > juin > 18

Ford : subventionné à licencier

18 juin 2018 Brève Entreprises

Le 7 juin, Ford a annoncé un plan de licenciement pour son site de Blanquefort en Gironde (900 salariés) produisant des boîtes de vitesse. Ces 5 dernières années Ford a raflé 50 millions d’aides publiques pour garantir l’emploi sur ce site. Ce « pognon de dingue » encaissé, Ford, qui pèse 7,6 milliards de dollars de bénéfices au niveau mondial, se prépare à fermer l’usine fin 2019.

Mais Ford n’est pas le seul site menacé dans la région. Après GM&S de la Souterraine, ce sont maintenant les usines Metal Aquitaine de Fumel et Bosch de Rodez qui sont menacées. Si ceux de Ford en appellent à tous les travailleurs menacés de la région et de France par les fermetures et licenciements, ils pourraient bien donner de bonnes raisons à tous les licencieurs et leurs complices au gouvernement pour reculer sur toutes les revendications des ouvriers.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article