Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > octobre > 20

Extrême droite : l’art de se distinguer de ses concurrents

20 octobre 2021 Brève Politique

Nicolas Dupont-Aignan, le candidat de Debout la France à la présidentielle, vient de proposer l’ouverture d’un bagne aux îles Kerguelen, dans les terres australes et antarctiques, où seraient enfermés les djihadistes français. Il recycle une proposition qu’il avait déjà faite en 2018 en se déclarant favorable à un «  Guantánamo à la française  ». Auparavant, en 2014, il avait préconisé la réouverture du bagne de Cayenne. En fait son problème, c’est qu’avec la multiplication des candidatures d’extrême droite et de droite extrême – de Le Pen à Zemmour en passant par Philippot et Asselineau, avec Ciotti en embuscade – il est en plus en plus difficile de se distinguer de ses concurrents dans le domaine sécuritaire. D’où un concours Lépine et une course à l’échalote de propositions tordues. Restent cependant en magasin les culs-de-basse-fosse, les galères, le supplice de la roue, l’écartèlement, la guillotine, la décapitation à la hache, l’ingurgitation forcée de plomb fondu… sans oublier, bien sûr, le bon vieux bûcher. Ils n’ont vraiment que l’embarras du choix.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article