Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > août > 21

États-Unis : une femme à la tête de l’AFL-CIO

21 août 2021 Brève Monde

Pour la première fois de son histoire, la principale confédération syndicale des États-Unis, l’AFL-CIO (Fédération américaine du travail-Congrès des organisations industrielles), forte de 56 syndicats représentant 12,5 millions de salariés, vient d’élire une femme à sa tête. Liz Shuler, 51 ans, militante du syndicat des électriciens, succède à Richard Trumka, décédé brusquement d’une crise cardiaque le mois dernier. En outre – et là encore c’est une première – elle aura comme adjoint un militant afro-américain, Fred Redmon, qui vient du syndicat de la sidérurgie.

L’AFL-CIO, connue pour ses positions conservatrices et ses liens avec le Parti démocrate, s’adapte donc peu à peu à la réalité sociale de la classe ouvrière américaine. Il était temps. Mais cela ne la rend pas plus radicale pour autant. D’ailleurs, dès son élection, Shuler a reçu les chaudes félicitations de Joe Biden qui s’est réjoui à l’avance de leur collaboration. Tout est dit.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article