Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > août > 19

États-Unis : malheur aux barbus

19 août 2021 Brève Monde

Il est bien connu que les musulmans orthodoxes, qu’ils soient sunnites ou chiites, se doivent de porter la barbe, comme les juifs ultra-religieux d’ailleurs, et les prêtres des églises orthodoxes et chrétiennes de rite oriental. À l’inverse, de l’autre côté de l’Atlantique, dans l’Utah, son port est considéré comme une insulte aux valeurs portées par l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, nom officiel de l’église des mormons. Ces derniers refont parler d’eux car Warner Woodworth, un professeur à la retraite de l’Université mormone Brigham Young vient de lancer une pétition pour faire abolir le règlement intérieur de l’établissement qui impose aux étudiants, enseignants et employés d’être rasés de près. Ce règlement remonte aux années 1960, époque où barbes et cheveux longs étaient associés aux hippies et à leur contre-culture, jugés « dépravés » et offensants pour le Très-Haut. Bref, selon les latitudes, les tenants des religions considèrent la barbe comme un attribut indispensable à la piété ou, au contraire, une pilosité sacrilège où se dissimule Satan.

L’important est de se dire qu’au final Dieu reconnaitra les siens. Du moins on l’espère pour eux.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article