Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > octobre > 21

États-Unis : les compagnies pétrolières montrées du doigt

21 octobre 2021 Brève Monde

Dans le dernier magazine télévisé Complément d’enquête, diffusé sur France 2, Larry Collins, qui vit de la pêche au crabe dans le port de San Francisco, en Californie, explique qu’à cause du réchauffement climatique son activité est en crise : les eaux se sont réchauffées, rendant la pêche impossible avant l’hiver et favorisant la prolifération d’un parasite. Résultat : les crabes ne sont plus comestibles. Pour lui et l’ensemble de ses collègues, la perte est chiffrée à plusieurs centaines de millions d’euros. Alors, avec l’association de pêcheurs de la côte Ouest dont il fait partie, Larry a décidé de porter plainte contre les sociétés Exxon, Chevron, Shell et aussi Total, responsables selon lui de cette situation. Ce combat juridique prend de l’ampleur puisque 24 villes, comtés et États ont également porté plainte contre les trusts du pétrole. À la fin du mois, les patrons d’Exxon, Chevron, BP et Shell, sont appelés à témoigner devant le Congrès américain pour s’expliquer notamment sur ce qu’ils savaient du risque climatique. Dans le meilleur des cas ils seront finalement condamnés à une très forte amende qu’ils paieront sans problème du fait des fabuleux profits qu’ils ont accumulés au cours des décennies. La seule façon de les empêcher de nuire serait de les exproprier sans indemnité, ni rachat. Mais on ne peut pas compter sur le Congrès américain pour toucher à la sacro-sainte propriété capitaliste.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article