Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > décembre > 11

États-Unis : déjà 40 ans de prison pour Mumia Abu-Jamal

11 décembre 2021 Brève Monde

Le 9 décembre marquait le quarantième anniversaire de l’emprisonnement du journaliste afro-américain Mumia Abu-Jamal. Il avait été condamné à mort en 1982, inculpé pour un meurtre qu’il a toujours nié. Son procès, bâclé et à charge, avait été dénoncé à l’époque par le Parlement européen et Amnesty International. Il était resté dans le couloir de la mort jusqu’en 2011 mais finalement la mobilisation internationale avait empêché son exécution. À cette date, la Cour suprême de Pennsylvanie avait reconnu l’anti-constitutionnalité de sa condamnation à mort et sa peine avait été commuée en prison à vie. Il y a vingt ans, il avait été fait citoyen d’honneur de la ville de Paris. Aujourd’hui atteint d’une hépatite et du Covid-19, Mumia Abu-Jamal est dans une situation sanitaire critique. Demander sa libération immédiate est à la fois un geste de solidarité élémentaire mais aussi d’humanité.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article