Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > août > 4

États-Unis : Andrew Cuomo est mal barré

4 août 2021 Brève Monde

Une enquête demandée par la justice américaine confirme les accusations de harcèlement sexuel à l’encontre du gouverneur de New York, Andrew Cuomo. Plusieurs élus démocrates, auxquels se sont joints le Président Joe Biden et le maire de New York, Bill de Blasio, ont demandé son départ dès les premières révélations émanant de plusieurs de ses victimes, dont des employées. Au total huit femmes avaient, depuis février, dénoncé des gestes et propos inappropriés de Cuomo, à la tête de l’État de New York depuis dix ans.

Il y a encore quelques années le comportement de Cuomo serait passé inaperçu, voire même aurait suscité quelques commentaires ironiques ou salaces de la part de ses pairs. Mais, depuis lors, le mouvement féministe s’est imposé aux États-Unis, et notamment au sein du Parti démocrate dont Cuomo est membre. Dès lors un nombre grandissant de femmes n’ont plus peur de « dénoncer leur porc ». C’est ce qui vient d’arriver à Cuomo.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article