Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > avril > 29

Enfants dans les camps syriens : le coup de gueule de la Défenseure des droits

29 avril 2022 Brève Société

La Défenseure des droits, Claire Hédon, a alerté de nouveau le gouvernement sur l’urgence de la situation des enfants retenus dans des camps en Syrie, qui vivent dans des conditions inhumaines et dégradantes. Dans un communiqué, elle demande le rapatriement « dans les plus brefs délais, de tous les enfants français retenus dans les camps au nord-est de la Syrie ». Et d’insister : « chaque jour passé dans ces camps met en danger la vie de ces enfants exposés à des traitements inhumains et dégradants qui engagent la responsabilité de l’État français. » Responsabilité sur laquelle s’assoient allègrement nos gouvernants, bien que Paris soit signataire de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant. On estime qu’à l’heure actuelle plus de 200 enfants croupissent toujours dans ces camps qualifiés de « prisons à ciel ouvert » par le Collectif des familles unies, qui regroupe des personnes ayant un ou plusieurs proches emprisonnés là-bas.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article