Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > août > 12

En Chine aussi, les femmes se battent pour se faire respecter

12 août 2021 Brève Monde

Une affaire de viol a suscité un énorme scandale en Chine. Une salariée du groupe Alibaba – l’équivalent chinois d’Amazon – a été agressée sexuellement par son supérieur hiérarchique au cours d’un déplacement professionnel. Mais elle n’a pas laissé passer l’affaire. Non seulement elle est immédiatement allée déposer une plainte au commissariat, mais elle a dénoncé ce viol par tous les moyens à sa disposition : publiquement à la cantine de l’entreprise et sur les réseaux sociaux. La direction a d’abord tenté d’étouffer l’affaire mais, face au retentissement de ce crime, a fini par licencier le cadre concerné et annoncer des mesures internes. Il est apparu que toutes sortes de pratiques odieuses étaient courantes. D’autres salariées se sont exprimées à leur tour et plusieurs cadres ont dû démissionner.

Le pouvoir, embarrassé par cette situation, n’a pas osé censurer ces femmes sur Internet comme il avait coutume de le faire pour des groupes féministes.

Vive la lutte des femmes de Chine pour leur dignité !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article