Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 12

Émeutes à Cuba

12 juillet 2021 Brève Monde

Des mouvements de colère contre les pénuries ont éclaté dans plusieurs villes de Cuba, dont la capitale, La Havane. Les réseaux sociaux semblent avoir contribué à leur propagation. La crise du Covid, en privant l’île de la majeure partie de ses revenus touristiques, a aggravé une situation déjà très pénible pour tout une partie de la population. Une situation liée pour une bonne part au blocus économique, commercial et financier que les États-Unis font subir à Cuba depuis 1962, c’est à dire près de 60 ans, à la suite de nationalisations expropriant des compagnies américaines.

Jusqu’à présent, les mouvements de protestation avaient été très minoritaires et facilement contenus par les autorités. La population restait en effet attachée aux conquêtes de la révolution de 1959, notamment dans les domaines de la Santé et de l’Éducation. Si les privations étaient rudes, il n’y a jamais eu de famine à Cuba. Mais le souvenir de la dictature qui a précédé cette révolution s’est estompé en soixante ans et n’a plus guère de signification pour les nouvelles générations. Les mesures de libéralisation du petit commerce et la corruption ont aussi accentué les inégalités sociales, en contradiction avec le discours officiel qui se revendique du socialisme. Nous ignorons quelle est l’ampleur de ces mouvements et leur avenir. Nous ne savons pas non plus quels sont les objectifs de leurs animateurs, s’il y en a, au delà de la révolte spontanée.

Si Cuba n’est pas le « goulag tropical » dénoncé par certains médias, toutes les décisions viennent d’en haut, imposées par le parti unique. Les Cubains n’auraient rien à gagner au retour d’un régime soumis aux États-Unis comme celui qui précédait la révolution castriste. Mais ils auraient beaucoup à gagner dans l’établissement d’une société où les travailleurs pourraient s’organiser et avoir voix au chapitre. 

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article