Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > octobre > 19

Égypte : le procès d’Alaa Abdel Fattah renvoyé au 1er novembre

19 octobre 2021 Brève Monde

Le procès Alaa Abdel Fattah, le détenu politique le plus connu d’Égypte, s’est ouvert lundi au Caire avant d’être renvoyé aussitôt au 1er novembre sur décision de la cour. Il était une figure centrale de la révolte de 2011 qui avait renversé le président Hosni Moubarak. Après plus de deux ans passés en détention préventive et à l’isolement, il avait été formellement inculpé avec son avocat d’alors Mohamed al-Baqer et le blogueur Mohamed Ibrahim – alias «  Oxygen  » – de «  diffusion de fausses informations et rumeurs à l’intérieur du pays et à l’étranger  ». Gravement malade, il avait été transféré seul dans un camion blindé de la prison de haute sécurité de Tora au tribunal. Depuis 2013 il a passé sept ans derrière les barreaux et sa défense n’a toujours pas eu accès aux éléments de son dossier. Le Tribunal correctionnel d’urgence de la Sûreté d’État a fait savoir par ailleurs que son jugement ne pourrait donner lieu à aucun appel. Une mascarade de justice pour punir un homme surtout coupable d’avoir incarné les espérances de changement du peuple égyptien. Et cela la classe dirigeante, et en premier lieu l’armée, ne lui pardonne pas.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article