Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juin > 29

Drame de Melilla : l’ONU pointe du doigt le Maroc et l’Espagne

29 juin 2022 Brève Monde

Le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, a accusé le Maroc et l’Espagne d’avoir eu recours à Melilla à « un usage excessif de la force » contre des migrants qui s’est traduit par « la mort de dizaines d’êtres humains, demandeurs d’asile, migrants ». Et de poursuivre que ce drame « doit faire l’objet d’une enquête ». Le bilan définitif, qui s’établit à 38 morts, prouve bien sûr la férocité, le mépris, voire le racisme des polices marocaine et espagnole à l’égard de ces personnes pauvres venues le plus souvent d’Afrique sub-saharienne. Mais cette violence policière ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt. Les vrais responsables de ce drame, ce sont d’abord et avant tout les dirigeants de l’Union européenne qui tentent de maintenir à l’écart de leurs frontières, par tous les moyens, ces damnés de la terre qui veulent rejoindre l’Europe. Ce sont eux les criminels en chef.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article