Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > mars > 21

« Dieu merci, les faits sont prescrits »

21 mars 2016 Brève Société

C’est par cette exclamation que le cardinal Barbarin a accueilli les révélations de pédophilie dans son diocèse de Lyon. Des révélations qui n’en sont pas vraiment car il était au courant des faits reprochés au père Preynat depuis des années et l’a couvert pendant tout ce temps. « Laissez venir à moi les enfants ! » disait l’autre.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article