Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > février > 19

Des garde-côtes grecs ont sciemment noyé des migrants

19 février 2022 Brève Monde

Une enquête menée par plusieurs médias européens (Mediapart en France, The Guardian en Grande-Bretagne, Der Spiegel en Allemagne) en collaboration avec l’organisation de journalisme collaboratif Lighthouse Reports, a révélé que des garde-côtes grecs ont jeté à la mer trois migrants, sans canot ni gilet de sauvetage, en septembre dernier. Deux d’entre eux sont morts noyés suite à ce refoulement illégal et le troisième a disparu. Les faits remontent au 14 septembre 2021. Les migrants faisaient partie d’un groupe de 35 personnes embarquées à bord d’un canot pneumatique arrivées ce jour là sur l’île grecque de Samos en provenance des côtes turques. Les trois hommes avaient été contraints d’embarquer à bord d’un autre bateau, présenté comme celui des garde-côtes. Mais une fois au large, ils avaient été dépouillés de leur portable et de leur argent, frappés et passés par dessus bord. Ce n’est malheureusement pas la première fois que de tels drames, assimilables à des assassinats, mettent en cause les garde-côtes de Grèce mais aussi ceux de Libye et du Maroc. Et la communauté internationale – Union européenne en tête – s’en lave les mains.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article