Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2020 > novembre > 2

Démantèlement de bidonvilles : le pouvoir, féroce avec les pauvres

2 novembre 2020 Brève Politique

Jeudi 22 octobre, un bidonville de 400 personnes, situé à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) a été évacué par la police malgré le froid et l’épidémie de Covid-19.

Les démantèlements de bidonvilles se sont accélérés avant la trêve hivernale. Depuis cet été, plus de 2 400 personnes ont été délogées (Roms, Albanais, Guinéens, Tchadiens, etc.). Le plus souvent sans solution de relogement stable. « Où je vais aller avec mes enfants ? On va faire comment avec la pandémie et le froid ? » s’inquiète cette mère de famille chassée du bidonville de Saint-Denis. Une femme enceinte de quatre mois se demande où elle va pouvoir accoucher… D’autres expulsés souffrent de pathologies sérieuses : infection pulmonaire chronique, polyarthrite, diabète.

Macron ? Généreux avec les riches, cœur de pierre face à la misère.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article