Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juillet > 11

De malades à boucs émissaires

11 juillet 2022 Brève Politique

Sur les réseaux sociaux, le CHU de Montpellier et le Centre hospitalier de Béziers partent en croisade contre les « petits bobos » qui surchargeraient les services d’urgences. Les « mauvais » malades (qui n’auraient qu’un mal de tête ou de dos) se rendraient aux urgences pour rien. Ils sont invités à aller se faire soigner ailleurs, quand bien même ce n’est pas toujours possible. Pourtant, l’encombrement dans les urgences n’est pas dû à des patients irresponsables, mais bien à la baisse chronique des moyens des urgences.

Alors oui, « ensemble, soulageons les urgences »… de l’austérité !

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article