Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mars > 17

Crimes de guerre : tous coupables

17 mars 2022 Brève Monde

Devant une journaliste qui l’interrogeait, Joe Biden a qualifié Vladimir Poutine de « criminel de guerre ». Propos que le porte-parole du président russe a jugé « inacceptables et impardonnables ». Pourtant le locataire de la Maison-Blanche n’a pas tort. Le maître du Kremlin est à l’évidence un criminel de guerre… mais pas plus et pas moins que les présidents américains qui se sont succédé ces dernières années et dont les interventions militaires ont fait des dizaines de milliers de victimes civiles au Vietnam, en Irak et en Afghanistan, pas plus et pas moins que les présidents français qui ont fait de même en Indochine, en Algérie et au Sahel. Mais là on ne parle pas de « crimes de guerre » mais de « dommages collatéraux ». Cependant la nuance doit échapper à ceux qui ont été tués, blessés, mutilés ou déplacés par la faute des dirigeants impérialistes, qu’ils soient russes, américains, français ou autres… Car ils sont tous concernés, tous responsables et tous coupables.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article