Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > août > 25

Covid : la lenteur de la vaccination appauvrit les pays émergents

25 août 2021 Brève Économie

Selon une étude du centre de recherche britannique The Economist Intelligence Unit (EIU – Unité d’intelligence économique) « les pays qui auront vacciné moins de 60 % de leur population à l’horizon mi-2022 enregistreront au total des pertes de PIB de 2 300 milliards de dollars (2 000 milliards d’euros), sur la période 2022-2025 ». L’étude prévoit donc une augmentation de la pauvreté dans les pays émergents. C’est la région Asie-Pacifique qui serait la plus pénalisée suivie des pays d’Afrique sub-saharienne. L’inégalité dans l’accès aux vaccins va également retarder la reprise économique des pays pauvres, qui mettront bien plus de temps à retrouver leur niveau d’avant crise que les pays riches. Rappelons que fin août, environ 60 % de la population des pays les plus riches avaient reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid, contre seulement 1 % à 3 % des habitants des pays pauvres. L’étude de l’EIU a été menée sur environ 200 pays, en examinant les prévisions des calendriers de campagne de vaccination et celles sur l’évolution du PIB.

En résumé non seulement le Covid-19 tue plus les pauvres que les riches mais, en même temps, il appauvrit un peu plus les premiers.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article