Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2020 > octobre > 26

Couvre-feu mais pas couvre-colère !

26 octobre 2020 Brève Monde

Depuis plus de deux semaines, le Nigeria connaît un mouvement populaire, démarré contre les violences policières, après le nouveau meurtre d’un jeune par des forces spéciales anti-vol (des miliciens qui ont pris l’habitude de racketter eux-mêmes la population).

Les manifestations de cette semaine ont, à nouveau, été attaquées par l’armée et la police, qui ont tiré à balles réelles : 12 morts ont été recensés mardi dernier, ce qui porte leur nombre à 56 depuis le début du mouvement d’après l’ONG Amnesty International.

Les violences sont montées d’un cran cette semaine lorsque plusieurs milliers d’habitants ont réquisitionné la nourriture stockée dans des entrepôts que le gouvernement cachait, alors même que la population subit de plein fouet la crise. Face à la corruption généralisée, les travailleurs ont bien raison de se servir !

Cette colère pourrait bien vite trouver un écho au-delà des frontières : en Guinée des manifestations ont lieu pour dénoncer le troisième mandat d’Alpha Condé ; en Côte d’Ivoire, les élections prévues le 31 octobre sont contestées. Des couvre-feux sont instaurés ici ou là, mais la révolte peut faire des étincelles !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article