Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > novembre > 27

Coup dur pour le journalisme d’investigation

27 novembre 2017 Brève Politique

Les émissions Envoyé spécial et Complément d’enquête risquent un rabotage de leurs temps d’antenne, de leurs équipes et de leurs budgets.

Les temps d’antenne pourraient être divisés par trois, une soirée par mois au lieu de trois. Tandis que, sur l’équipe de 25 reporters, dont seulement sept sont en CDI, il risque de n’en rester que cinq à Envoyé spécial et deux à Complément d’enquête.

Le gouvernement ayant décidé de réduire de 50 millions d’euros le budget de France télévisions l’an prochain, la justification est donc toute trouvée pour la direction.

Comme par hasard, le journalisme d’investigation est touché, celui qui produit des émissions accusatrices.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article