Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2020 > avril > 3

Coup de comm’ et coups bas

3 avril 2020 Brève Entreprises

PSA voulait rouvrir son usine de Poissy au détriment de la santé des salariés qui y travaillent. Devant la levée de bouclier des syndicats et des ouvriers, la direction a repoussé la réouverture du site et a préféré soigner son image en annonçant qu’une partie de l’usine sera dédiée à la fabrication de pièces mécaniques pour respirateurs médicaux.

Un beau geste ? Plutôt un beau coup de comm’, car si les respirateurs sont aujourd’hui indispensables dans les hôpitaux, la direction de PSA y trouve aussi son intérêt : le directeur industriel du groupe a avoué que les mesures de sécurité déployées pour l’occasion seront appliquées sur les chaînes de montage des voitures.

Ces respirateurs sont donc une manière de justifier la reprise hâtive d’une production pas du tout indispensable, si ce n’est pour les profits des actionnaires de PSA.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article