Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mai > 15

Côte d’Ivoire : qui se préoccupe de la désertification des terres ?

15 mai 2022 Brève Monde

Cela est passé largement inaperçu, mais depuis le 9 mai, et jusqu’au 20 de ce mois, a lieu à Abidjan la COP15, c’est-à-dire la 15e conférence des parties (COP) de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification. Elle se déroule à un moment où, selon l’ONU, 40 % des terres cultivables de la planète sont dégradées. La désertification touche près de 12 millions d’hectares chaque année et affecte 40 % de la population mondiale. Et, d’après les experts, si rien ne change d’ici à 2050, il faut s’attendre à une dégradation supplémentaire de 16 millions de km2 de terres, soit une superficie équivalente à celle de l’Amérique du Sud. Mais si 196 délégations assistent aux travaux, seule une poignée de chefs d’État, tous africains, ont fait le déplacement. Il faut dire que les pays riches se préoccupent assez peu d’un phénomène qui touche en priorité les pays en voie de développement, et plus particulièrement l’Afrique subsaharienne. Autant dire que les grandes puissances s’en lavent les mains.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article