Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mars > 22

Corse : la mort d’Yvan Colonna

22 mars 2022 Brève Politique

Le militant indépendantiste corse Yvan Colonna, condamné pour l’assassinat du préfet Érignac, est mort dans un hôpital de Marseille après être resté près de trois semaines dans le coma. Son agression, par un codétenu à la prison d’Arles où il purgeait sa peine, avait entraîné de violentes réactions en Corse, notamment parmi la jeunesse qui rendait l’État responsable de ce drame pour avoir toujours refusé de transférer les détenus politiques corses à la prison de Borgo, dans Île. Depuis, le gouvernement a tenté d’éteindre l’incendie en promettant de rapprocher les détenus de leur famille et en octroyant la liberté conditionnelle à Colonna. Il est peu probable que cela suffise à calmer les esprits, pas plus que la promesse faite par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, de discuter de l’autonomie avec les élus insulaires. Trop peu, trop tard.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article