Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mars > 23

Corse : l’union sacrée contre « la violence »

23 mars 2022 Brève Politique

Après la mort d’Yvan Colonna, des personnalités de tout bord ont lancé des appels au calme. La grande trouille des politiques est que la jeunesse corse redescende dans la rue pour manifester sa colère. Alors, après Emmanuel Macron et plusieurs de ses ministres, dont Jean Castex, Gérald Darmanin et Yvan Attal, mais aussi Valérie Pécresse, c’est au tour de l’opposition dite « de gauche » de se faire entendre sur le même thème. Touchante unanimité. De l’écologiste Yannick Jadot en passant par le candidat du PCF Fabien Roussel jusqu’aux députés de la France insoumise Éric Coquerel et Mathilde Panot, ainsi que le directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, Manuel Bompard, tous ont appelé à « l’apaisement ». Pour eux, quand les gens descendent dans la rue, ils ne jouent pas le jeu. Ils n’ont qu’à rester sagement chez eux et attendre les prochaines élections pour montrer leur mécontentement.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article