Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > mai > 24

Congés forcés pour les premiers de corvée ?

24 mai 2021 Brève Politique

Une fine équipe de députés et sénateurs a travaillé dur à la demande du gouvernement : elle prolonge la possibilité pour les employeurs d’imposer des jours de congé sous 24 heures. Non plus six jours comme depuis le 20 mars 2020, mais huit, en plus des dix jours de RTT.

Cette mesure figure dans une loi dite de « sortie de crise sanitaire » votée à l’Assemblée ce 25 mai. Et même si elle est soumise à « accord » avec les représentants du personnel, pressions et chantages des employeurs l’emportent bien souvent.

Pour les salariés, ce sont souvent des jours de vacances grillés à rester chez soi ! Pour les patrons, après le cadeau du chômage partiel, c’est le bonus de tonton Macron.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article