Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > octobre > 18

Comment faire rentrer les fascistes dans leur niche ?

18 octobre 2021 Brève Monde

Samedi, 200 000 manifestants ont défilé à Rome contre les violences anti-ouvrières de l’extrême droite. Le 9 octobre, des nervis du groupe néo-fasciste Forza Nuova avaient saccagé le siège de la Confédération générale italienne du travail (CGIL) à la fin de la manifestation anti-passe sanitaire.

Ces groupes néo-fascistes se font passer pour des amis des travailleurs en prétextant que la CGIL ne défendrait pas ceux qui refusent le passe sanitaire (devenu obligatoire pour travailler depuis le 15 octobre). Ils surfent sur la gestion injuste de la pandémie – tests payants et salaires suspendus pour ceux qui ne sont pas encore vaccinés – pour attaquer les organisations ouvrières.

Landini, secrétaire de la CGIL, ainsi que d’autres organisations et pétitionnaires, en appellent à l’aide du gouvernement, qui a fait coffrer quelques responsables de Forza Nuova, et à la dissolution de ce groupe. Mais pour combattre ces ennemis, les travailleurs devront s’organiser par eux-mêmes et défendre leurs intérêts propres. Ils ne pourront pour cela compter ni sur la Constitution, ni sur le gouvernement.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article