Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juin > 3

Chinon : plus d’urgences à l’hôpital, ni de maternité

3 juin 2022 Brève Société

La crise des services de santé se traduit actuellement par la fermeture totale ou partielle de services d’urgence et de maternités. Par exemple à Chinon, en Indre-et-Loire, depuis quinze jours, les 8 000 habitants trouvent porte close en arrivant aux urgences de leur hôpital. La majorité des soignants (28 sur 32) est en arrêt-maladie, la plupart pour épuisement. Les malades sont donc renvoyés vers les hôpitaux de Tours (Indre-et-Loire) et de Saumur (Maine-et-Loire), à 45 minutes de route. La maternité est également fermée pour des raisons similaires. Quant aux médecins généralistes de la ville ils sont eux aussi inquiets. Ils craignent que la fermeture des urgences n’engendre un retard de prise en charge des patients et redoutent de se retrouver en première ligne. C’est une illustration, parmi beaucoup d’autres, de la grande misère des hôpitaux sous Macron I et II.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article