Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > avril > 23

Chine : malgré la signature de conventions, le travail forcé va continuer

23 avril 2022 Brève Monde

Pékin a annoncé approuver la ratification des deux conventions de l’Organisation internationale du travail (OIT) interdisant le recours au travail forcé. Ce qui ne va nullement empêcher le régime de continuer à emprisonner les Ouïghours et autres minorités musulmanes dans des camps de travail baptisés par le doux euphémisme de « centres d’apprentissage ». Bref, convention ou pas, tout va continuer comme avant. Sur les huit conventions fondamentales de l’OIT, le pays du président Xi Jinping avait déjà ratifié les deux textes sur le travail des enfants et les deux sur la discrimination. Reste la ratification de deux conventions sur la liberté syndicale qui, elle, n’est pas pour demain. Faut pas rêver…

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article