Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro spécial, décembre 2019 > Le soulèvement au Chili

Chile Despertó (le Chili s’est réveillé) en quelques dates

10 décembre 2019 Convergences Monde

  • 14-17 octobre : début des opérations de fraudes massives des lycéens qui prennent de l’ampleur, le 17 avec des difficultés mais un écho de plus en plus favorable.
  • 18 octobre : début des affrontements massifs avec la Police du métro : le mouvement devient massif, populaire, en impliquant des milliers de participants. Blocage du métro, et successions d’incendies.
  • 19 octobre : État d’urgence pour la première fois depuis la fin de la dictature en 1990.
  • 20 octobre : déclaration du président Piñera : « Nous sommes en guerre contre un ennemi puissant et implacable, qui ne respecte rien ni personne, et avec une violence sans limites ».
  • 25 octobre : la plus grande manifestation nationale qu’ait connu le Chili, plus d’un million à Santiago.
  • 30 octobre : Cop 25 au Chili et APEC annulées.
  • 10 novembre : premières ouvertures sur une nouvelle Constitution.
  • 12 novembre : succès de la grande grève nationale interprofessionnelle.
  • 15 novembre : accord entre les partis qui soutiennent le gouvernement et l’opposition parlementaire (à l’exception du PC) pour une procédure et un calendrier pour la réécriture de la Constitution et la reconnaissance du caractère légal et légitime des mesures de répression.
  • 23 novembre : excuses de Piñera pour « les excès » et reconnaissance officielle de 23 victimes.
  • 24 novembre : à nouveau les militaires dans la rue mais sans État d’urgence.
  • 6 décembre : une manifestation de 250 000 participants, avec des affrontements très durs.
  • À Santiago : 141 attaques organisées contre la Police dont 41 commissariats.
  • Des centaines de milliers dans toutes les villes importantes du pays, Valparaíso, Concepción, Antofagasta.
Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Abonnez-vous à Convergences révolutionnaires !