Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > février > 19

Certains chrétiens préfèrent le glaive au goupillon

19 février 2022 Brève Monde

Selon des informations de Mediapart, le parquet national antiterroriste a ouvert une enquête préliminaire visant l’association SOS Chrétiens d’Orient, mise en cause pour ses liens avec des groupes syriens accusés de crimes de guerre, notamment les milices chrétiennes de Simon al-Wakil et de Nabel al-Abdullah. Ils appartiennent tous deux aux Forces de défense nationale, une branche de l’armée de Bachar el-Assad. Ils auraient entre autres participé au massacre d’al-Koubeir, en 2012, où 78 villageois, dont des enfants, ont été assassinés en quelques heures. Cette association, qui envoie régulièrement des fonds à ses amis en Syrie, est proche de la Manif pour tous et compte dans ses rangs nombre d’individus qui soutiennent Zemmour et Le Pen. De plus elle a reçu en 2017 le très officiel label « partenaire de la Défense nationale » par décret du ministre des Armées, l’ex-socialiste Jean-Yves Le Drian. Un autre exemple qui montre que la pseudo-défense des chrétiens d’Orient sert surtout de prétexte pour renforcer sur place, en Syrie mais aussi au Liban, les groupes chrétiens d’extrême droite farouchement anti-musulmans et pro-occidentaux.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article