Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > août > 9

Centrales nucléaires : quand ça chauffe trop, il suffit de casser le thermomètre !

9 août 2022 Brève Société

Les centrales situées sur le cours d’un fleuve ou d’une rivière pompent l’eau pour refroidir leurs réacteurs, puis la rejettent plus chaude. Des normes, variables en fonction de la localisation, sont censées entraîner l’arrêt des réacteurs concernés quand la température devient trop élevée. Ça devrait être le cas en cette période de canicule, mais déjà cinq centrales ont obtenu l’autorisation de continuer à rejeter dans la nature leurs eaux de refroidissement. Pour le gouvernement et EDF, la solution est simple : lorsque les limites réglementaires de température de rejet de l’eau sont dépassées, il suffit de jeter la réglementation à la poubelle. Et tant pis si les poissons meurent.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article