Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > avril > 17

Carlos Tavares peut dormir sur ses deux oreilles

17 avril 2022 Brève Entreprises

Invité sur le plateau de France Info, Emmanuel Macron a jugé « choquant et excessif » le montant « astronomique » du salaire du directeur général du groupe automobile Stellantis, Carlos Tavares, qui, primes et actions gratuites comprises, s’élève à 66 millions d’euros pour l’année 2021. Face aux journalistes, il s’est prononcé pour des « plafonds » de rémunération… au niveau de l’Union européenne. Donc avant d’intervenir il faudra convaincre un pour un les 27 membres de l’Union. Ce n’est pas demain la veille. Autre recette préconisée par le nouveau Macron version sociale : encourager les salariés à devenir actionnaires. Et ça changera quoi ? Rien. D’ailleurs réunis en assemblée générale virtuelle, une majorité d’actionnaires de Stellantis a voté contre l’octroi de ce salaire mirobolant au directeur général. Ce à quoi la direction a répondu aussitôt qu’il s’agissait d’un vote purement consultatif et que Tavares conserverait son pactole.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article