Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > décembre > 17

Carabistouille

17 décembre 2018 Brève Entreprises

Comme souvent, une partie de la presse a repris la propagande patronale sans se donner la peine d’y regarder de plus près : à l’en croire, tous les salariés de Orange toucheront en cette fin d’année une prime de 1 000 € !

La réalité est bien différente. Gâté depuis des années par l’État, en particulier grâce au « Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi », Stéphane Richard a renvoyé l’ascenseur en donnant un peu de consistance à la « prime Macron ». Mais au rabais…

Les salariés gagnant jusqu’à environ 2 100 € brut par mois (25 000 € par an) pourraient toucher une prime de mille euros. Cinq cents euros pour ceux dont le salaire ne dépasse pas 2 500 € mensuels brut. Et rien au-delà. Orange applique donc un plafond très en-deçà des 3 600 € net annoncés par Macron.

Au total, la prime ne concernerait que 20 000 salariés, et seulement 14 500 – soit un salarié de Orange sur six – d’après les estimations du syndicat Sud. Quant aux salariés des filiales du groupe, ils en sont tout simplement exclus.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Mots-clés