Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > septembre > 30

Canada : une réconciliation en trompe-l’œil

30 septembre 2021 Brève Monde

Le gouvernement canadien a décrété une « Journée nationale de la vérité et de la réconciliation » à l’égard des peuples autochtones, c’est-à-dire des Amérindiens et des Inuits qui vivent dans le pays. Cela fait suite à la mise à jour des milliers de tombes clandestines où des cadavres d’enfants appartenant à ces communautés avaient été découverts. Ceux-ci avaient été arrachés par la force à leurs familles et placés dans des internats catholiques. L’Église et le gouvernement fédéral s’étaient mollement excusés pour leurs responsabilités dans ces crimes. Mais ces excuses, pas plus qu’une journée symbolique de réconciliation, ne peuvent faire oublier que tant les Amérindiens que les Inuits sont toujours l’objet de racisme et de discrimination dans des domaines comme la santé, le logement, l’éducation ou l’emploi. Et de cela, Ottawa s’en lave les mains.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article