Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > décembre > 5

Canada : on ne rigole plus avec les peuples autochtones

5 décembre 2021 Brève Monde

Un chargé de cours de l’Université du Québec à Chicoutimi, qui s’est présenté en classe déguisé en chef indien emplumé, a été privé d’enseignement jusqu’à la fin de la session universitaire. Il pourra reprendre le travail en janvier 2022, mais devra suivre une formation pour éviter à l’avenir des « comportements jugés inappropriés ». Ce jour-là, au lendemain d’Halloween, il devait commenter un texte portant sur la « Commission de vérité et réconciliation avec les Premières Nations », créée suite à la découverte de tombes clandestines d’enfants amérindiens et inuits près de pensionnats gérés par l’Église catholique. Cette découverte avait suscité un mouvement d’indignation bien au-delà des frontières du Canada. Le chargé de cours a fait valoir qu’il avait revêtu ce costume pour capter l’attention des étudiants, dont un certain nombre, autochtones et autres, n’ont pas apprécié ses méthodes pédagogiques. À l’avenir il ne lui viendra pas à l’idée de revêtir un uniforme de la Waffen-SS lors d’un cours sur le Troisième Reich. C’est déjà ça.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article