Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > novembre > 6

COP27 : encore de l’écoblanchiment ?

6 novembre 2022 Brève Monde

C’est aujourd’hui que s’ouvre à Charm-el-Cheikh, en Égypte, la 27e conférence internationale sur le climat qui durera jusqu’au 18 novembre. Près de 200 représentants de pays doivent se retrouver autour de la table des négociations, dont une centaine de chefs d’État. La présidence égyptienne a déjà rappelé sa volonté de faire de la COP27 la conférence de la mise en œuvre de l’accord de Paris, pris il y a sept ans lors de la COP21, dont l’un des objectifs phare était de réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre dans le but de limiter à 2 °C le réchauffement planétaire au cours du siècle. On en est loin. Les six réunions précédentes ayant été incapables de mettre en œuvre des mesures susceptibles d’atteindre cet objectif, on ne voit pas comment celle d’aujourd’hui ferait mieux. Car il y a bien longtemps que dès qu’il s’agit de lutter contre le dérèglement climatique, la plupart des États font de l’éco-blanchiment. Ils prennent quelques mesures cosmétiques destinées à rassurer l’opinion sans toucher aux intérêts fondamentaux des trusts, les premiers responsables de la pollution de la planète. Mais, sans renversement du capitalisme, la lutte contre le réchauffement climatique est un leurre.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article