Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > novembre > 2

COP26 : encore un engagement «  sans précédent  »

2 novembre 2021 Brève Société

Des dirigeants des principaux du monde, dont les États-Unis, la Chine, l’Australie et la France, ont promis de stopper la déforestation, de restaurer les forêts et de mettre fin à la dégradation des terres d’ici la fin de la décennie. Cette déclaration commune a été adoptée par plus de cent pays abritant 85 % des forêts mondiales, dont la forêt boréale du Canada, la forêt amazonienne au Brésil ou encore la forêt tropicale du bassin du Congo. Il s’agit, parait-il, d’un engagement «  sans précédent  ». Mais pour des ONG comme Greenpeace, l’objectif de 2030 est beaucoup trop loin dans le temps et donne ainsi le feu vert à « une décennie supplémentaire de déforestation  », sachant que chaque minute ce sont l’équivalent de 27 terrains de football qui partent en fumée. Et, en 2030, la plupart des chefs d’État et de gouvernement auront changé et les nouveaux ne se sentiront pas obligatoirement liés par les engagements de leurs prédécesseurs, qui eux-mêmes ne tiendront pas forcément parole. Ainsi va la COP26…

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article