Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > novembre > 1er

COP 26 : adieu veau, vache, cochon, couvée… et engagements climatiques

1er novembre 2021 Brève Société

En 2015, les pays du monde entier se sont entendus à Paris, lors de la COP21, sur un accord «  historique  » (un de plus) pour limiter le changement climatique idéalement sous les 1,5 °C d’élévation de la température. Ils se retrouvent à Glasgow, cinq plus tard. L’occasion pour le groupe Climate Action Tracker (Suivi de l’action climatique, qui comprend des ONG et des scientifiques) de dresser un premier bilan. Sur les quelque 200 États qui participaient à la COP21, un seul s’est aligné à la fois par ses politiques et ses engagements sur l’objectif mentionné dans l’accord de Paris : la Gambie, petit État africain voisin du Sénégal et qui compte… 2,5 millions d’habitants. Quant aux autres, ils en sont loin. Comme le constate Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU : «  Le monde est sur un chemin catastrophique.  » D’où l’urgence de renverser le capitalisme qui le domine et le mène droit dans le mur.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article