Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > mai > 16

Brésil : pas un pour racheter l’autre !

16 mai 2016 Brève Monde

C’est fait : la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, et le Parti des travailleurs (PT) ont été écartés du pouvoir par la droite. Celle-ci, sur fond de crise économique, a pris prétexte du maquillage des comptes publics et d’une affaire de corruption impliquant les dirigeants du PT.

Mais c’est l’hôpital qui se fiche de la charité, le président par intérim étant lui-même soupçonné de corruption, ainsi que des dizaines de députés et sénateurs. Aussitôt au pouvoir, le nouveau gouvernement a annoncé des mesures d’austérité.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article