Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > novembre > 14

Bolloré veut exploiter sans témoins

14 novembre 2016 Brève Monde

Mécontent d’un reportage de « Complément d’enquête » (France 2) sur les méthodes de la Socapalm, entreprise qu’il possède au Cameroun, Bolloré demande une réparation de 50 millions d’euros devant le tribunal de commerce de Paris. Mais, surtout, il dépose une plainte en diffamation… devant un tribunal du Cameroun, pays où la diffamation est passible de six mois de taule et où plusieurs journalistes ont été ou sont encore en détention préventive.

Autant dire que les journalistes attaqués ne risquent pas de revenir perturber la bonne marche des affaires camerounaises de Bolloré. Et, en particulier, d’enquêter sur le déraillement récent du train Yaoundé-Douala de la Camrail qui a fait 79 morts et des centaines de blessés !

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article