Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > janvier > 11

Birmanie : quatre ans de prison supplémentaires pour Aung San Suu Kyi

11 janvier 2022 Brève Monde

La junte militaire birmane vient de condamner une nouvelle fois l’ancienne Première ministre, Aung San Suu Kyi, qui fut un temps leur alliée. L’ex-dirigeante s’est vue infliger quatre ans de prison supplémentaires dans l’un des volets d’un procès à répétition qui dure depuis des mois et au terme duquel elle risque des décennies de détention. Cette fois, elle devait faire face à l’accusation fantaisiste d’importation clandestine de… talkies-walkies. Elle avait déjà condamné en décembre pour avoir enfreint les restrictions liées au coronavirus, mais elle fait face également à des charges de sédition, corruption, invitation aux troubles civils, fraude électorale et bien d’autres. Elle est tenue au secret depuis son arrestation il y a près d’un an et son procès se déroule à huis clos. Quant aux militaires au pouvoir ils promettent des élections pour… 2023. D’ici là ils peuvent espérer que tous leurs opposants seront soit morts, soit emprisonnés, soit contraints à l’exil. Un triomphe électoral assuré en perspective.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article