Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juillet > 26

Birmanie : la junte militaire exécute quatre prisonniers politiques

26 juillet 2022 Brève Monde

La junte birmane a exécuté quatre prisonniers politiques, ce qui constitue la première application de la peine de mort dans le pays depuis 1988. Ces quatre personnes avaient été condamnés pour des « actes de terreur brutaux et inhumains ». Phyo Zeya Thaw, un ancien député du parti d’Aung San Suu Kyi, la Ligue nationale pour la démocratie, a été arrêté en novembre et condamné à la peine de mort en janvier pour avoir enfreint la loi anti-terroriste. C’était un des pionniers de la musique hip-hop dont les paroles critiquaient déjà l’armée au début des années 2000. Kyaw Min Yu, 53 ans, dit « Jimmy », était un écrivain et opposant de longue date à l’armée, célèbre pour son rôle dans le soulèvement étudiant de 1988 contre la junte militaire de l’époque. Deux autres prisonniers exécutés étaient, eux, accusés d’avoir tué une femme qu’ils soupçonnaient d’être une informatrice de la junte. Rappelons que l’armée, au pouvoir depuis février 2021, poursuit une répression sanglante contre les opposants, avec plus de 2 000 civils tués et plus de 15 000 arrêtés.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article