Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > mars > 21

Big business et dictature

21 mars 2016 Brève Monde

Une entreprise de sécurité française, Amesys, spécialisée dans la surveillance des télécommunications vendait ses services à la police libyenne du temps de Kadhafi. Selon la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH), l’entreprise transmettait des informations sur la façon dont des Libyens utilisaient internet pour critiquer directement ou non le régime de Kadhafi.

La police libyenne s’en servait ensuite pour arrêter et torturer ces personnes. Amesys le faisait en toute connaissance de cause. Aujourd’hui Kadhafi n’est plus, mais les dictatures, les guerres, les services de renseignement qui vont avec… et les profits d’Amesys sont toujours là.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article