Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > août > 30

Barbarie sans frontières

30 août 2016 Brève Monde

Depuis le coup d’État raté en Turquie, mi-juillet, le président Erdoğan se sent les coudées franches. Auparavant, il avait été contraint par son encombrant allié américain de rallier, au moins officiellement, la coalition anti-Daech en Syrie. Depuis, Erdoğan a décidé d’exploiter ce ralliement à ses propres fins : prenant prétexte d’un récent attentat meurtrier à Gaziantep, ville turque proche de la frontière syrienne, il a envoyé ses chars contre quelques positions de l’État Islamique… mais surtout contre les villes tenues par les milices kurdes, en lutte contre Daech en Syrie et soutenues par les États-Unis, mais accusées par Erdoğan de soutenir l’opposition en Turquie.

Dans ce jeu sanglant entre « Grands », les populations civiles peuvent bien continuer à mourir sous les exactions de Daech, les bombardements russes soutenant la dictature de Assad, les tirs de l’opposition syrienne armée par les USA, ou maintenant ceux de l’artillerie de Erdoğan.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article