Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > août > 9

Bagnolet (Seine-Saint-Denis) : première victoire pour les salariés sans papiers d’Ibis

9 août 2022 Brève Entreprises

Depuis deux semaines, dix travailleurs immigrés sans papiers qui travaillent à l’ex-hôtel Ibis étaient en grève. Cet établissement a été réquisitionné par l’État pendant la pandémie pour être transformé en centre d’hébergement. Embauchés sous des noms d’emprunt par un sous-traitant de Coallia, un organisme semi-public de logement social et d’accompagnement, ils n’avaient été payés que quelques centaines d’euros depuis février. Soutenus par la CGT 93, ils réclamaient donc le paiement des arriérés de salaire et une régularisation de leur situation. Ils ont été entendus. Coallia promet par écrit de leur fournir tous les documents nécessaires à leur régularisation et de les accompagner dans leurs démarches en sous-préfecture. De plus, ils ont touché un premier versement de 2 000 à 4 000 euros d’arriérés de salaire. Le compte n’y est pas encore mais ce n’est qu’un début….

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article