Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > juin > 19

Au Maroc, la contestation s’accroche

19 juin 2017 Brève Monde

Le mouvement populaire, commencé en octobre 2016 après la mort du vendeur de poissons Mohsen Fikr, broyé dans une benne à ordures, prend de l’ampleur face à la répression du régime de Mohamed VI. Les condamnations à 18 mois de prison pour 25 leaders de la contestation ont durci le mouvement. Cette répression judiciaire et la violence physique des policiers ont entraîné des affrontements lors des dernières manifestations quotidiennes à Al Hoceima.

Aux revendications nombreuses : jugement des responsables de la mort de Mohsen Fikr, levée de l’état d’urgence dans la région d’Al Hoceïma, emplois, infrastructures… s’est ajoutée la demande de libération immédiate de tous les prisonniers. Des défilés de solidarité se sont tenus dans les grandes villes.

La colère populaire n’a pas fini de se faire entendre.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article