Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mars > 12

Arabie saoudite : dix ans passés derrière les barreaux pour avoir critiqué la religion

12 mars 2022 Brève Monde

Le blogueur et écrivain Raïf Badawi a été libéré après avoir passé deux décennies derrière les barreaux. Son crime : avoir prôné la fin de l’influence de la religion sur la vie publique de son pays. L’ancien lauréat du prix Reporters sans frontières pour la liberté de la presse avait été arrêté en 2012 et condamné fin 2014 à dix ans de prison et à 1 000 coups de fouet, à raison de 50 par semaine pendant vingt semaines, pour « insulte à l’islam ». Pour faire bonne mesure ,son avocat avait été également emprisonné. Aujourd’hui, âgé de 38 ans, Badawi est devenu à l’échelle internationale un symbole de la liberté d’expression. Quant à l’Arabie saoudite – grande amie des États-Unis et de la France auxquels elle achète des armes chaque année pour des milliards de dollars et d’euros – elle reste un des pires régimes de ce monde que certains disent libre, sans doute par anti-phrase.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article